Il y a 70 ans

Le 20 août 1941, 5000 juifs furent arrêtés à Paris et rassemblés en ce lieu, inaugurant le camp de Drancy, antichambre des camps de la mort.

DSC_6683a.jpg















Près de 100.000 juifs, hommes, femmes, enfants, vieillards, y furent internés avant leur déportation, pour la plupart à Auschwitz.
1518 seulement sont revenus.
256 furent fusillés comme otages

Ce monument témoigne des martyrs juifs de France, victimes de la barbarie nazie.
Passant, recueille toi et n'oublie pas
Regardez et voyez s'il est une douleur comparable à ma douleur (lamentation 1.12)

(Texte gavé sur le monument)



Aujourd'hui, la cité de la Muette est toujours la, il y règne une sérénité troublante pour le pèlerin. Le mémorial qui s'y dresse nous rappelle à jamais les actes qui s'y sont déroulés, pourtant, dans ce cadre de verdure, on a du mal à s'imaginer que les bâtiments en U ont servi de camp d'internement de 1941à 1944 et fut en quelque sorte le point central de la Shoah en France.

DSC_6687a.jpg

Le site du Conservatoire du camp de Drancy nous décrit les conditions de détentions et la vie dans le camp, aussi, n'y reviendrai je pas.



DSC_6691a.jpg

Prise dans la raffle du Vel d'hiv en 1942 avec sa famille, puis transférée à Pithiviers, Anette Vainstein se souvient de son arrivée au camp de Drancy dans un wagon à bestiaux. Elle en témoigne de façon émouvante sur le site de la ville de Drancy.



De ce camp, ce ne furent pas moins de 42 convois qui partirent en 42-43 depuis la gare du Bourget-Drancy, et 26 en 43-44 depuis la gare de Bobigny.

La gare du Bourget peut être revue actuellement, puisque le bâtiment est toujours en exploitation pour le RER B. Elle était distante environ 3 kilomètres du Camp de Drancy.

L'ancienne gare de Bobigny qui était un peu plus proche (2Km), lui fut préférée par la suite.
Les convois de 1000 détenus arrivaient par bus de Drancy et étaient chargés furtivement et rapidement dans les wagons, à l'écart du bâtiment voyageurs, à la halle aux marchandise.
DSC_6701a.jpg
DSC_6695a.jpg

Le lieu a été cédé par RFF pour un euro à la ville de Bobigny qui compte en faire un lieu de souvenir (Voir le site).



Les prisonniers furent pour la plupart acheminés vers Auschwitz où l’immense majorité d’entre eux trouva la mort.


Quelques photos d'un camp de la mort similaire sont là pour nous rappeler l'horreur qu'ils ont vécu (*).
DSC_6625a.jpg
L'entrée du camp avec son inscription" Le travail rend libre"

DSC_6664_1a.jpg
Le crématorium

DSC_6669a.jpg
La chambre à gaz

DSC_6675a.jpg
Les fours crématoires

Passant, souviens toi d'eux
Paix à leur âme.


(*) Fotos - Konzentrationslager Dachau 2011


Liens
Ville de Drancy - Le Camp
Wikipedia - Le Camp


Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.